Home » Accueil » Benjamin Netanyahou rejette un cessez-le-feu à Gaza sans la libération des otages

Benjamin Netanyahou rejette un cessez-le-feu à Gaza sans la libération des otages

1 comment 23 views

Benjamin Netanyahou rejette un cessez-le-feu à Gaza sans la libération des otages

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, a réaffirmé son refus d’un cessez-le-feu dans la bande de Gaza sans la libération des otages, lors d’une interview télévisée avec ABC News. Un mois après les attaques terroristes meurtrières perpétrées par le Hamas en Israël, Netanyahou a déclaré : “Pas d’essence et pas de cessez-le-feu à Gaza sans la libération de nos otages”. Il a également exclu toute livraison de carburant à Gaza tant que les otages ne seront pas libérés.

Washington s’oppose à une “réoccupation” de Gaza par Israël

Le département d’État américain a déclaré son opposition à une nouvelle occupation à long terme de Gaza par Israël. Le porte-parole du département d’État, Vedant Patel, a déclaré : “De manière générale, nous ne soutenons pas une réoccupation de Gaza et Israël ne le soutient pas non plus”. Cette déclaration fait suite à l’annonce de Benjamin Netanyahou de prendre “la responsabilité générale de la sécurité” du territoire après la guerre.

Le Hezbollah “ferait l’erreur de sa vie” s’il se joint à la guerre

Benjamin Netanyahou a averti le Hezbollah libanais soutenu par l’Iran qu’il ferait “l’erreur de sa vie” s’il entrait en guerre contre Israël. Alors que la zone frontalière entre Israël et le Liban est le théâtre d’échanges de tirs quotidiens entre l’armée israélienne et le Hezbollah et ses alliés, Netanyahou a déclaré : “Si le Hezbollah décide de se joindre à la guerre, il ferait l’erreur de sa vie”.

Les troupes israéliennes sont “au cœur de Gaza-ville”

Le ministre israélien de la Défense, Yoav Gallant, a affirmé que les troupes israéliennes étaient “au cœur de Gaza-ville”. Au 32e jour de la guerre entre Israël et le Hamas palestinien, Gallant a déclaré : “Nous allons détruire le Hamas… Nos forces sont prêtes sur tous les fronts”. Il a ajouté qu’il n’y aurait pas de trêve humanitaire sans le retour des otages.

Enquête sur les étoiles de David taguées à Paris

Un juge d’instruction a été désigné pour enquêter sur les tags d’étoiles de David bleues à Paris et dans sa banlieue la semaine dernière. La procureure de Paris, Laure Beccuau, n’exclut pas que ce marquage “ait été réalisé à la demande expresse d’une personne demeurant à l’étranger“. L’enquête se poursuivra pour identifier les auteurs et analyser l’intention derrière cette opération.

Rassemblement à Paris pour la libération des otages du Hamas

Environ 240 personnes se sont rassemblées à Paris, place du Trocadéro, pour appeler à la libération des otages enlevés par le Hamas en Israël il y a un mois. Les participants, arborant des rubans rouges sur la bouche et des pancartes, ont organisé cet événement pour “interpeller” au-delà de la communauté juive. Le “Collectif 7 octobre”, qui se revendique “apolitique”, a organisé cette action pour mettre en avant leur caractère humain plutôt que leur judaïsme.

Source: CNEWS avec AFP

Le secrétaire général de l’ONU décoré par le gouvernement espagnol pour sa défense des civils palestiniens

Le gouvernement espagnol a décerné mardi la distinction honorifique de “l’ordre de Carlos III” au secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, en reconnaissance de son rôle dans la défense des droits de la population civile palestinienne lors de la guerre entre Israël et le Hamas à Gaza.

Cette décision, approuvée en Conseil des ministres, intervient alors que le chef de l’ONU fait l’objet de critiques en Israël, qui l’accuse de partialité dans le conflit.

Plus de 100 Français évacués de la bande de Gaza

Plus de cent ressortissants français, ainsi que des agents et des ayants droit, ont pu quitter la bande de Gaza via le poste-frontière de Rafah avec l’Égypte, a annoncé mardi le ministère français des Affaires étrangères.

“Deux groupes de ressortissants français, d’agents et d’ayants droit ont pu quitter” le territoire lundi et mardi, soumis à des bombardements israéliens incessants, et “se trouvent en sécurité en Égypte”, précise le communiqué. Cela porte à plus de 100 le nombre total de personnes évacuées par la France.

MSF appelle à un cessez-le-feu, “une urgence vitale”

L’organisation Médecins Sans Frontières (MSF) a lancé mardi un appel à un cessez-le-feu dans la bande de Gaza, condition essentielle pour organiser une réponse humanitaire et une urgence vitale pour la population du territoire palestinien sous les attaques israéliennes.

Alors que la guerre déclenchée par l’attaque meurtrière du Hamas contre Israël entre dans son deuxième mois, MSF décrit une situation humanitaire catastrophique dans le territoire en proie à une guerre totale, selon la directrice de l’organisation, Claire Magone.

Deux nouvelles plaintes visant le Hamas déposées en France

Deux nouvelles plaintes ont été déposées en France auprès de la justice antiterroriste, dont une pour crimes contre l’humanité, concernant des personnes tuées lors de l’attaque du Hamas en Israël le 7 octobre, ont annoncé mardi des avocats.

Les avocates Ilana Soskin et Yaël Scemama ont déposé plainte lundi après-midi à Paris au nom de deux Français dont trois membres de la famille ont été “assassinés” le 7 octobre “par les terroristes du Hamas” dans le kibboutz Beeri, tandis que “cinq” autres membres “sont retenus en otage à Gaza, dont deux très jeunes enfants de 3 et 8 ans”.

Les Émirats arabes unis vont mettre en place un hôpital de campagne à Gaza

Les Émirats arabes unis ont annoncé qu’ils allaient installer un hôpital de campagne dans la bande de Gaza, où l’aide humanitaire se fait rare après un mois de guerre entre Israël et le Hamas.

Cinq avions ont quitté Abou Dhabi pour l’aéroport égyptien d’Al-Arich, près de la frontière avec Gaza, transportant le matériel nécessaire pour la mise en place d’une structure de 150 lits, selon l’agence de presse officielle WAM. L’hôpital comprendra des unités de chirurgie, de gynécologie et de soins intensifs, s’occupant à la fois des enfants et des adultes.

Un homme juif décède après des affrontements entre manifestants pro-israéliens et pro-palestiniens aux États-Unis

La police de Californie a annoncé lundi l’ouverture d’une enquête sur la mort d’un homme juif, décédé après des affrontements entre manifestants pro-israéliens et pro-palestiniens.

Des affrontements ont éclaté dimanche entre des manifestants des deux rassemblements, l’un pro-palestinien et l’autre pro-israélien, à Thousand Oaks, au nord-ouest de Los Angeles, selon le bureau du shérif du comté de Ventura.

Sur les lieux, la police a constaté que la victime, Paul Kessler, âgé de 69 ans, “souffrait d’un traumatisme crânien”. Des témoins ont indiqué que Paul Kessler était impliqué dans une altercation physique avec un ou plusieurs manifestants du rassemblement pro-palestinien.

Benjamin Netanyahou déclare qu’Israël prendra la “responsabilité générale de la sécurité” à Gaza après la guerre

Interrogé sur la chaîne ABC News sur qui devrait gouverner après la guerre, Benjamin Netanyahou a répondu que Israël assumerait la “responsabilité générale de la sécurité” à Gaza.

Benjamin Netanyahou rejette l’idée d’un “cessez-le-feu général” à Gaza sans la libération des otages

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a réaffirmé son refus d’un cessez-le-feu dans la bande de Gaza sans la libération des otages détenus par le Hamas. Dans une interview télévisée avec ABC News, il a déclaré : “Il n’y aura pas de cessez-le-feu, de cessez-le-feu général, à Gaza, sans la libération de nos otages”. Il a également souligné que des pauses temporaires avaient déjà été accordées.

Gaza devient “un cimetière pour les enfants”, déplore le chef de l’ONU

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a qualifié la situation à Gaza de “catastrophe” et a appelé à un cessez-le-feu humanitaire de toute urgence. Il a décrit Gaza comme “un cimetière pour les enfants” et a déclaré que la situation était plus qu’une crise humanitaire, c’était une crise de l’humanité. Il a également condamné les actes terroristes du Hamas et leur utilisation des civils comme boucliers humains.

1 comment

Hayden November 7, 2023 - 7:05 pm

Netanyahou’s stubbornness will only lead to more violence and suffering for both Palestinians and Israelis. He needs to prioritize the safety and well-being of the people over political games.

Reply

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

À propos de nous

Pour les plaintes, les abus, la publicité contact: o f f i c e @byohosting.com

Editors' Picks

Ads

Hosted by ByoHosting – Most Recommended webhosting!