Home » Accueil » Les prix de l’électricité en France vont augmenter avec le nouveau calcul des factures prévu par EDF

Les prix de l’électricité en France vont augmenter avec le nouveau calcul des factures prévu par EDF

2 comments 17 views

Nouveau calcul des factures d’électricité : une mauvaise nouvelle pour les ménages français

Après de longues négociations, le gouvernement français a finalement conclu un accord avec EDF, le seul producteur et distributeur d’électricité du pays. Cependant, cet accord risque de coûter plus cher aux ménages français, qui ont déjà subi une hausse de 25% des prix de l’électricité en 2023 et qui s’attendent à une nouvelle augmentation de 10% en février 2024.

Cette évolution des tarifs est due à l’inflation causée par la guerre en Ukraine, ainsi qu’aux problèmes de production rencontrés par certaines centrales nucléaires françaises. Malgré cela, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, et le PDG d’EDF, Luc Rémond, ont présenté cet accord comme une garantie de “protection permanente” sur les prix de l’électricité. Cependant, la réalité est plus complexe.

En résumé, cet accord met fin au tarif régulé de l’électricité, en vigueur depuis 2012. Ce dispositif permettait de plafonner le prix d’un tiers des stocks d’électricité vendus en France, fixé à 42 euros le mégawattheure (MWh), même si les tarifs du marché étaient plus élevés. Ainsi, une partie de la facture des ménages ne pouvait pas augmenter. Mais cela, c’est terminé !

Dès 2026, le nouvel accord vise à atteindre un prix moyen de l’électricité “autour de 70 euros le MWh”. Si le prix du MWh dépasse les 80 euros, l’État prévoit de prélever 50% des revenus supplémentaires générés par EDF grâce à la vente d’électricité. Ce prélèvement augmentera à 90% si le prix du MWh dépasse les 110 euros. Ces fonds serviront à financer des aides publiques destinées à réduire la facture des consommateurs. Cependant, plusieurs scénarios laissent présager une forte hausse des factures d’électricité.

En effet, le dispositif imaginé par le gouvernement risque d’entraîner une augmentation significative de la note des consommateurs. Si le prix du marché atteint 77 euros/MWh, il n’y aura aucune protection, ce qui signifie que la facture sera nettement plus élevée qu’actuellement, où le tarif régulé permet encore de modérer le montant des factures. Enfin, si les prix atteignent 90 euros/MWh, le gouvernement appliquera une protection sur 50% du montant au-dessus de 80 euros/MWh. La facture s’élèvera donc à 85 euros/MWh, soit bien plus qu’auparavant. Ce mécanisme de protection ne sera réellement efficace que dans des situations de crise, lorsque le prix du MWh dépasse les 110 euros. Dans ce cas, le gouvernement pourra prélever 90% du montant supérieur au seuil de 110 euros.

Cet accord entre l’État et EDF marque donc un changement important dans le calcul des factures d’électricité en France. Les ménages français devront se préparer à des augmentations potentielles et à une protection limitée des prix. Il reste à voir comment cette nouvelle méthode de calcul affectera réellement les consommateurs et si les aides publiques seront suffisantes pour atténuer l’impact sur leur budget.

2 comments

Zechariah November 18, 2023 - 12:05 am

Encore une hausse des prix qui va pénaliser les consommateurs français
Sophie: C’est vraiment dur pour les ménages qui ont déjà du mal à joindre les deux bouts
Lucas: EDF nous prend vraiment pour des vaches à lait

Reply
Walker November 18, 2023 - 12:05 am

Il est temps de trouver des alternatives énergétiques plus abordables et durables.

Reply

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

À propos de nous

Pour les plaintes, les abus, la publicité contact: o f f i c e @byohosting.com

Editors' Picks

Ads

Hosted by ByoHosting – Most Recommended webhosting!