Home » Accueil » Tabac : les multiples enjeux de santé publique et les initiatives insuffisantes pour lutter contre ce fléau

Tabac : les multiples enjeux de santé publique et les initiatives insuffisantes pour lutter contre ce fléau

1 comment 22 views

Le tabac : un enjeu majeur pour la santé publique en France

Le tabagisme est un problème de santé publique majeur en France, étant la principale cause de décès évitables avec près de 75 000 décès chaque année. Loïc Josseran, président de l’Alliance contre le tabac, tire la sonnette d’alarme en déclarant : “Un fumeur sur deux va mourir de son tabagisme”. Le message est clair : il est urgent d’agir. Mais comment ? Selon Josseran, la réponse est simple : “Si nous respectons déjà l’interdiction de vente aux mineurs en France, nous pourrions nous débarrasser du tabagisme en 20 ou 30 ans”.

Le prix du tabac : un levier pour réduire la consommation

En plus de l’enjeu pour les jeunes, le prix du tabac est également un levier majeur pour réduire la consommation. Selon l’Organisation mondiale de la Santé, augmenter les prix est indispensable. “Si les prix augmentent de 10%, la consommation baisse de 4%”. En plus d’être un enjeu de santé publique, le tabagisme représente également un fardeau financier pour l’État. En 2019, les soins de santé liés à la consommation de tabac ont coûté 16,4 milliards d’euros à l’État, malgré les 13,1 milliards d’euros collectés grâce à la fiscalité sur le tabac. Selon l’Observatoire français des drogues et des tendances addictives (OFDT), le coût social total du tabagisme s’élève à plus de 155 milliards d’euros par an.

Des initiatives insuffisantes dans la lutte contre le tabagisme ?

Dans le cadre des politiques et initiatives de lutte contre le tabagisme, le Mois sans tabac reste un événement phare. Depuis son lancement en 2016, plus de 1,2 million de personnes y ont participé, avec pour objectif principal d’arrêter de fumer pendant trente jours. Selon Santé publique, “arrêter de fumer pendant trente jours multiplie par cinq les chances d’arrêter définitivement la cigarette“. Cependant, malgré les chiffres alarmants et les aspects positifs du Mois sans tabac, le nombre de participants reste faible. Sur près de 15 millions de fumeurs, seuls 120 000 se sont inscrits au Mois sans tabac au 1er novembre 2023, contre plus de 160 000 en 2022. Les autorités sont critiquées pour le manque de renouvellement de cette initiative, qui devrait stimuler la motivation des fumeurs à arrêter.

Ce n’est pas le seul point soulevé par l’Alliance contre le tabac. Cette dernière accuse les députés d’être absents en refusant de soutenir une nouvelle augmentation de la fiscalité du tabac. Certains membres de l’opposition ont même proposé d’indexer les prix du tabac sur l’inflation. Cette décision semble contre-productive, mais s’explique par le fait que le tabagisme touche davantage les personnes à faibles revenus. Selon le comité national contre le tabagisme (CNCT), si 30% de la population française fume quotidiennement, la proportion de fumeurs varie selon la catégorie sociale. 45% des personnes les moins diplômées fument, tandis que seulement 26% des personnes ayant un diplôme universitaire fument. De plus, près de 40% des ouvriers sont touchés par le tabagisme, ainsi que plus de la moitié des chômeurs.

La seule solution qui a montré une légère efficacité est, comme l’a souligné Loïc Josseran, l’augmentation de la fiscalité sur le tabac. Cependant, malgré les hausses successives, le nombre de consommateurs de tabac stagne depuis plusieurs années. Par conséquent, la première conséquence de l’augmentation des prix du tabac est l’appauvrissement des ménages les plus modestes. À moins d’interdire complètement le tabagisme en France, la situation semble être dans une impasse…

1 comment

Brynn November 4, 2023 - 12:03 am

Il est urgent d’agir pour protéger la santé publique et mettre en place des mesures plus strictes contre le tabac.

Reply

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

À propos de nous

Pour les plaintes, les abus, la publicité contact: o f f i c e @byohosting.com

Editors' Picks

Ads

Hosted by ByoHosting – Most Recommended webhosting!